Catastrophe naturelle
COMMENT ÇA MARCHE ?

Vous habitez dans une région en proie aux catastrophes naturelles ? Vous n’avez pas pu loger votre voiture dans un garage lors de la dernière tempête de grêle ? Vous vous retrouvez avec de nombreux impacts sur votre voiture ? ZeCarrossery vous guide dans vos démarches :

CHOISISSEZ VOTRE RÉPARATEUR CARROSSIER

Vous avez libre choix ! Grâce à la Loi Hamon sur la consommation, vous pouvez désormais confier les travaux au réparateur que vous aurez choisi. Votre futur indemnisation des dégâts par l’assurance ne sera pas impacté. Que vous choisissiez une carrossier agréé ou non, votre compagnie d’assurance paiera la facture de la même manière.

DÉCLAREZ LE SINISTRE À VOTRE ASSUREUR

Ensuite il faut prévenir votre assureur. En effet, si vous voulez que les travaux soient pris en charge par votre compagnie d’assurance, vous devez déclarer le sinistre dans les 10 jours qui suivent la catastrophe naturelle. La majorité des compagnies vous demanderont de rédiger une déclaration de sinistre ! Pour obtenir votre déclaration de sinistre rapidement utilisez l’outil “déclarez mon sinistre”.

Votre compagnie d’assurance mandatera un expert automobile et organisera une expertise. Cette expertise vise à constater les dégâts, la véracité de votre déclaration et à réaliser un chiffrage des coûts de remise en état. Cette expertise se déroule chez votre garagiste/carrossier. Votre carrossier sera votre porte parole durant cette expertise et fera son maximum pour obtenir la réparation la plus complète. Le délai minimum entre la déclaration du sinistre et l’expertise est d’environ 24/48h. Suite à son passage l’expert donnera son accord de réparation et rédigera un rapport d’expertise au réparateur dans la journée. Les travaux peuvent commencer

ET LE MALUS DANS TOUT ÇA?

Non, un sinistre causé par une catastrophe naturelle n’aura aucun impact sur votre malus si celle ci est bien inscrite au journal officiel.

UNE FRANCHISE À PAYER ?

Oui, dans la cas d’un sinistre dû à une catastrophe naturelle, il reste une franchise à votre charge.

POUR RÉSUMER...

  • Choisissez votre réparateur
  • Déclarez le sinistre à votre assureur et vérifiez que la catastrophe naturelle est bien inscrite au Journal Officiel
  • Pas de malus
  • Une franchise reste à payer